Le cadeau de décembre de Kodansha est l'occasion rêvée de découvrir le rival de Shonen Jump. - Manga Mosaic

Le cadeau de décembre de Kodansha est l’occasion rêvée de découvrir le rival de Shonen Jump.

MangaMosaic.com participe au Programme Partenaires d’Amazon et reçoit des commissions sur les achats effectués à travers les liens de ce site.

Juste à temps pour les fêtes de fin d’année, les éditions Kodansha offrent des mangas gratuits à tous ceux qui en font la demande dans les délais impartis dans le cadre de leur campagne de cadeaux d’une durée d’un mois.

Il s’agit d’une initiative de fin d’année idéale pour prendre une longueur d’avance sur la concurrence tout en promouvant certains des meilleurs mangas disponibles chez le principal concurrent de Shonen Jump.

Comme l’a annoncé le site web de Kodansha USA, du 1er au 31 décembre 2023, le « Kodansha Countdown Giveaway » offrira chaque jour, pendant un mois, un tome numérique gratuit de l’une de ses séries de mangas.

Le titre quotidien sélectionné sera disponible pendant toute la journée où il sera offert. Ils ne seront plus disponibles une fois que les 24 heures se seront écoulées et qu’un nouveau titre quotidien aura été sélectionné.

Actuellement, les cadeaux pour les classiques de Kodansha Don’t Toy With Me, Miss Nagatoro, Parasyte, BECK, et Matcha Made in Heaven ont déjà été offerts, mais il reste encore 27 jours et 27 titres – tels que Blue Lock et Shangri-La Frontier – qui attendent encore d’être offerts.

L’offre gratuite de Kodansha est une excellente tentative pour mettre en avant son riche catalogue

Le « Countdown Giveaway » de Kodansha est plus qu’un simple service aux fans. Il s’agit d’une manœuvre impressionnante pour prendre des parts de marché à ses rivaux, en particulier à son concurrent de toujours, Shueisha, l’éditeur de Shōnen Jump. Si la concurrence entre Kodansha et Shueisha est plus équitable au Japon, ce n’est pas le cas au niveau international. En dehors du Japon, les mangas et les anime de Shōnen Jump dominent l’industrie.

Cette domination n’est toutefois pas due à des problèmes de qualité. Kodansha possède une série de titres tels que Attaque des Titans, Vinland Saga et Ghost in The Shell, qui sont largement considérés comme faisant partie des meilleurs mangas et animes jamais créés.

Le problème pour Kodansha est la promotion. Shōnen Jump de Shueisha a été le premier à voir le potentiel du marché international des mangas et des animes. Elle s’est donc empressé d’établir une présence à l’étranger pour promouvoir son contenu.

Kodansha a donc dû rattraper son retard dans la création d’une campagne de marketing efficace pour ses titres en dehors du Japon. Ces dernières années, les mangas de Kodansha ont réussi à réduire l’écart, et leur Blue Lock a remporté le titre de manga le plus vendu en 2023.

Kodansha tente de combler le fossé avec Shueisha

En 2023, Kodansha a également lancé son application de lecture numérique de mangas K-Manga, dans un autre effort pour combler le fossé avec Shueisha, qui a connu un succès international incroyable avec MANGA Plus.

Le « Countdown Giveaway » est une autre campagne qui vise à surmonter la maîtrise du marché par Shueisha en distribuant des exemplaires gratuits de ses titres les plus populaires à la base de fans.

Comme ils l’ont prévu à juste titre, peu de fans refuseront une offre de premier tome gratuit. À tout le moins, cela permet à Kodansha de faire connaître son contenu aux amateurs de mangas. Il ne fait aucun doute que cela en incitera plus d’un à choisir Kodansha comme source d’approvisionnement en mangas et en anime.

Pour la première fois depuis longtemps, un manga Kodansha a battu le Shonen Jump pour le titre de manga le plus vendu de l’année. Si l’on ajoute à cela la popularité de la dernière saison d’Attaque des Titans et les récompenses reçues par des titres tels que Heavenly Delusion, Mobile Suit Gundam : The Witch of Mercury et Tokyo Revengers, il est clair que Kodansha a connu une année exceptionnelle.

Seul l’avenir nous dira dans quelle mesure cela se traduit par rapport au Shōnen Jump, mais pour l’instant, Kodansha fait un excellent travail pour combler le fossé.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut